Bien choisir sa couverture de survie
couverture-de-survie-1.jpgcouverture-de-survie-2.jpgcouverture-de-survie-3.jpgcouverture-de-survie-4.jpg

Couverture de survie

Couverture de survie

Encore appelée couverture isothermique, la couverture de survie est utilisée aussi bien dans le domaine professionnel que privé pour prévenir les risques d’hypothermie. On s’en sert essentiellement dans des situations d’urgences lors d’un incendie, d’un accident ou d’un carambolage, par exemple. Utilisée aussi bien pour réduire les risques d’hypothermie que pour se protéger de la pluie et du vent, la couverture pour la survie est un accessoire indispensable pour de nombreux professionnels du secourisme et des situations d’urgence (pompiers, secouristes, urgentistes, etc.). Conçues à partie d’un film de polyester métallisé très résistant, d’une épaisseur infime, imperméable et imputrescible, les couvertures de survie mesurent en général entre 1,40 mètre minimum et 2,20 mètres, pèsent en moyenne 60 grammes et assurent à 90% le réfléchissement des rayons infrarouges. Elles sont conçues avec deux faces dont l’une est argentée et l’autre, dorée ou argentée mate. C’est la face argentée qui permet le réfléchissement des rayons infrarouge tandis que la face dorée permet une absorption de chaleur de 50%. Pour résumer, c’est la face dorée qui lutte contre le froid, l’humidité et permet de maintenir la température du corps tandis que la face argentée protège de la chaleur et de l’insolation. C’est une couverture de premiers secours qui permet de supporter des températures extrêmes, entre 40 °C et -10 °C, raison pour laquelle elle est idéale en haute montagne, durant l’hiver.

couverture de survie réutilisableUtilisation de la couverture de survie

Dans une situation d’urgence, on se sert des couvertures de survie pour lutter contre les risques d’hypothermie et dans ce cas, la face dorée de la couverture doit être tournée vers l’extérieur. Par contre, si on sert de la couverture isothermique pour lutter contre une insolation ou conserver la chaleur, c’est la face argentée qui doit être tournée vers l’extérieur. Bien que ce type de couverture soit conçue pour un usage unique, elle peut être une couverture de survie réutilisable si elle est rangée dans son plastique d’origine après utilisation, pliée en fonction des rainures d’origine. Élément important de la trousse de secours de professionnels ou de privés, la couverture isothermique permet d’empêcher que l’état du patient ne s’aggrave en raison de déperdition de chaleur. On s’en sert lors d’une excursion, en haute montagne, dans un accident de route, notamment pour les chauffeurs de moto. D’ailleurs, il est souvent conseillé aux chauffeurs de moto comme aux chauffeurs de véhicules à quatre roues, d’avoir une couverture isothermique dans leur véhicule. Cependant, il faudra veiller à ne pas l’utiliser lorsqu’il y a un orage, à proximité de matières incandescentes ou lorsqu’on utilise un défibrillateur automatique.

Pourquoi s’équiper d’une couverture de survie

couverture de survieIl est essentiel de procéder à l’achat couverture de survie, car un accident ou un malaise peut survenir à tout moment malgré de nombreuses précautions prises. En effet, même en étant prudent on peut être exposé soi-même ou avoir ses compagnons exposés à un accident, une avalanche, un accident en montagne. Le mieux est d’effectuer les premiers gestes de secours avant l’arrivée des premiers soins. La baisse de la température corporelle causée par une exposition prolongée au froid peut facilement entraîner la mort. C’est pour cette raison qu’en hiver ou en montagne, l’intervention des professionnels du secourisme ou des premiers soins ne se fait pas sans couverture de survie. Ils s’en servent pour tenir au chaud la victime et lui éviter un risque d’hypothermie. Si l’on se retrouve donc exposé à une pareille situation, la première des choses à faire est d’envelopper la victime dans une couverture isotherme, mais en évitant toutefois de frotter la victime dans le but de la réchauffer. Que l’on soit un professionnel du secourisme, un secouriste amateur ou un privé prudent et s’adonnant régulièrement à des randonnées et expéditions en montagne seul ou en groupe, il est possible d’en acheter auprès de surfaces de vente spécialisées dans les matériels et équipements de montagne ou de secourisme.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

4 commentaires récents :
  • Martine a écrit :

    J’aimerais savoir si les couvertures isolantes sont conductrices ou non pour l’électronique.

  • Claire a écrit :

    Auriez-vous des informations plus précises sur la structure de la couverture de survie? Merci d’avance.

  • Clo a écrit :

    Merci pour cet article sur la sécurité.

  • CL a écrit :

    Article intéressant. Bonne explication.